Blogue

s'accepter tel qu'on est

S’accepter tel qu’on est: la première étape pour trouver l’amour

Publié le 15 septembre 2022 à 8h00 dans Confiance en soi | par Marie-France Archibald

​Est-ce que vous vous aimez assez pour être en couple? Si on veut trouver l’âme sœur et être dans une relation saine, je crois qu’il est fondamental de s’accepter tel qu’on est d’abord. Je vous raconte ici une petite anecdote qui m’est déjà arrivé.

Un jour j’étais dans un cours de développement personnel. J’avais le kick depuis un certain temps sur le formateur qui donnait le cours. J’étais assis à l’avant et tout à coup, il me dit : « comment veux-tu que je t’aime si tu ne t’aimes pas… »  Ouch! Sur le coup, ça m’avait donné un coup de poing au ventre. Aujourd’hui, ce n’est pas parfait, mais je m’aime et m’accepte beaucoup plus qu’avant. Pourtant, à l’époque, j’avais trente livres de moins. J’ai eu des problèmes de santé depuis.

Quand on parle d’acceptation de soi ou d’estime de soi, il s’agit de croire en soi et en ses capacités. Si on ne s’accepte pas tel qu’on est, tant qu’à moi on est une des pires versions de soi-même. Alors, aussi bien s’aimer puisque l’on est avec nous-même, dans ce corps jusqu’à la la fin, jusqu’à notre mort.
J’ai remarqué chez moi et mes clients, lorsqu’on s’aime, qu’on arrête de se juger. Et du coup. tout semble plus lumineux, plus léger dans notre tête et dans notre cœur. C’est alors plus facile de vivre ainsi, mais aussi de s’ouvrir et de faire confiance aux autres. C’est la raison pour laquelle la confiance en soi joue un rôle si important dans nos relations, qu’elles soient amicales, professionnelles ou amoureuses. Mais comment y arriver ? Voici 5 conseils pour vous aider à gagner en confiance et à améliorer vos relations.

Conseils Gratuits pour ta vie amoureuse avec Marie: 18 ans d’expérience!

5,0

Etoile avis

(avis)

Séance GRATUITE 30 Minutes

 

S’accepter tel qu’on est: apprendre à se connaître et se comprendre soi -même

Pour prendre la décision de s’accepter tel qu’on est, il faut bien comprendre ce que cela signifie et l’impact positif que cela aura dans notre vie.  Il faut déjà comprendre que s’aimer soi-même, ce n’est pas se vanter, mais bien accepter son histoire et sa singularité. S’aimer de tout ce qu’on est construit et de tout ce qui nous rend unique : c’est-à-dire le mélange de l’éducation de nos parents, de notre famille, de notre société, de notre culture, de notre environnement, de nos amis, de nos lectures, de nos voyages, de notre isolement, de nos joies, de nos peines, de nos désirs, de nos présences et de nos absences. Tout cela a construit la personne que l’on est maintenant. Pour mieux vous connaître,  voici un petit exercice que je vous invite à faire: Sur un papier, écrivez vos défauts puis écrivez au moins autant de choses ou plus que vous aimez sur vous-même. Cela peut être n’importe quel talent, trait de caractère ou atout physique vous concernant. Donnez vous suffisamment de temps pour le faire. Au final, vous trouverez plus de points positifs que négatifs dans votre réflexion. Tenir un journal intime peut également être une belle façon de se découvrir et de mieux se comprendre.

S’accepter tel qu’on est: Rester positif

Rester optimiste est essentiel pour s’accepter et s’aimer soi-même. Cela commence par des pensées positives ; celles-ci influencent aussi bien nos émotions que nos décisions. S’accepter tel qu’on est, c’est aussi apprendre à accepter les choses comme elles viennent, y compris vos erreurs. Oui, vous n’es pas parfait, et personne ne l’est. Nous faisons tous des erreurs. Ne vous en faites pas. Vous avez certainement aussi fait de bonnes choses et pris de bonnes décisions dans votre vie. Soyez honnête avec vous-même. Demandez vous si vous avez été toujours juste envers vous-même. Vous êtes-vous donné du crédit là où il est dû ? Oui, il faut accepter ce qu’il y  a de bon et de mauvais en nous.

Cela ne veut pas dire qu’on ne doit pas essayer de s’améliorer pour être une meilleure personne. Mais cela veut dire qu’on doit aussi être capable de se complimenter et de se récompenser pour ses bons actes et ses efforts. Prendre le temps d’évoluer sur les aspects intérieurs qui sont vraiment importants pour notre bien être et celui des personnes qu’on aime, mais sans renier qui nous sommes et ce qui nous rend différent. Il faut savoir se montrer bienveillant envers soi même, que ce soit dans la façon dont on parle de soi, dont on se compare aux autres et dont on prend soin de soi.

Pas besoin d’être beau pour s’aimer

S’accepter tel qu’on est ne signifie pas tout aimer de soi. Au lieu de cela, cela signifie s’accepter, être conscient de soi et prendre des décisions conscientes pour son propre bien-être. Je vous donne deux exemples de personnalités qui s’aiment, qui sont connues au Québec alors qu’ils ne sont pas des stéréotypes de beauté. Le premier est Antoine Bertrand, que vous avez probablement vu dans la série télé Les Bougons. Il est très corpulent et pourtant il nous a montré à maintes reprises qu’il accepte et aime son corps. Il est bien dans sa peau. Lorsqu’il a passé à l’émission Tous le monde en parle il y a quelques années, il a dit avoir souffert de sa corpulence lorsqu’il était jeune. Puis, un moment donné, un peu plus tard à l’âge adulte, il s’est dit qu’il se trouvait beau. Sa perception du monde avait alors changé.

Il y a aussi Debbie Lynch-White, qui joue dans Unité 9 à Radio-Canada. Elle a la corpulence d’une viking. Je l’ai déjà vue en entrevue, disant qu’elle a grandi en acceptant son corps depuis qu’elle est jeune. Ses parents aussi l’avaient encouragé dans ce sens. Il y a même des grands brulés qui n’échangeraient leur visage pour rien au monde.

Accepter de ne pas plaire à tout le monde

Vous savez, j’ai eu plusieurs clients dans ma carrière qui paraissent bien, qui sont minces et qui pourtant ne s’aimaient pas et avaient de la difficulté à être en relation. Car selon mon expérience, lorsqu’on ne s’aime pas assez, on se juge et on se trouve jamais assez parfait. On va aussi juger les autres et c’est donc difficile de trouver quelqu’un à notre goût. En réalité, le manque d’amour propre n’est pas une affaire de physique mais plutôt de mental et du ressenti que l’on a.

Nous avons tous des défauts dont nous aimerions bien nous débarrasser. Même la personne la plus parfaite au monde trouvera toujours quelque chose  qui pourrait être amélioré chez elle. Par contre, il y a des gens qui s’aiment moins que d’autres. Ce manque d’amour propre est souvent associé à une faible estime de soi ou encore à un mal être profond qui est apparu dès l’enfance.  L’éducation qu’on a reçue, et  la façon dont nos parents et nos camarades de classe nous percevaient l’époque.

Les personnes qui se sont senties dévalorisées dans leur enfance, auront tendance à développer une haine de soi, parce qu’elles n’ont pas été capable de plaire aux autres. Les paroles négatives et dévalorisantes hantent leur vie. Et la chirurgie esthétique ou tout autre altération de son apparence physique ne suffira pas à résoudre le problème. Le véritable enjeu est d’accepter qu’on ne peut pas plaire à tout le monde et de se concentrer sur ce qui est bon pour notre  bien-être intérieur.

Faire un travail sur soi-même

Mais attention, il ne suffit pas de proclamer  à voix haute qu’à partir d’aujourd’hui on prend la décision de s’aimer.  L’amour de soi est un long processus, un état d’esprit qui se cultive en travaillant activement sur soi. Il est donc essentiel d’ÉCOUTER les profondeurs les plus intimes de son être. En effet, lorsque que le mal remonte à un vécu, il faut apprendre à faire la paix avec son passé. Si on a été dénigré, l’objectif sera afin de renverser l’image négative qu’on a hérité du regard des autres. Cela prend du temps, de la patience et surtout, de l’accompagnement professionnel d’un thérapeute et d’un coach. On ne résout pas un problème de manque d’amour propre en une nuit. Je vous encourage également à pratiquer la méditation et des exercices de confiance en soi. N’ayez pas peur également de vous lancer des petits défis et de sortir de votre zone de confort pour vous exprimer librement tel que vous êtes.

Dans tous les cas, s’accepter tel qu’on est la meilleure chose à faire pour être capable d’aimer quelqu’un d’autre. Mais comme nous l’avons vu, il faut du temps et un travail profond sur soi pour apprendre à s’aimer. Si vous voulez vous aimer, vous acceptez davantage ou améliorer un autre aspect de votre vie amoureuse, je vous invite à me joindre ici pour avoir la chance d’avoir une séance gratuite.

©Marie-France Archibald, coach de vie sociale et amoureuse

Aller plus loin: En apprendre plus sur l’acceptation de soi

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>