Blogue

Pervers narcissique éviter de tomber dans le piège

Pervers narcissique – Comment éviter de tomber dans le piège?

31/10/2022 - Rencontres

Pour commencer, il faut savoir que le mot pervers narcissique n’existe pas en psychologie. C’est un abus de langage : on parlera plutôt de personnalités narcissiques avec plusieurs variantes.

On attribue souvent le rôle de pervers narcissique à l’homme, mais soyez conscient que ce type de personne n’est pas uniquement masculine… On estime que ce type de personnalité représenterait environ 2 à 3% de la population. Il faut néanmoins comprendre que côtoyer l’un d’entre eux est très souvent une expérience destructrice.

Souvent les personnes confrontées à des personnes narcissiques se retrouvent complètement désemparées, sans outil pour pouvoir réagir adéquatement. Mon but n’est pas de vous amener à rester confortablement dans votre rôle de victime, mais bien de vous donner quelques clés à utiliser pour  éviter de se faire manipuler. Dans cet article, je vous explique donc comment reconnaître et déjouer un manipulateur ou pervers narcissique.

 

 

Comment reconnaître un  pervers narcissique?

Qu’est-ce qu’un pervers narcissique?

Il est parfois difficile de reconnaître un pervers narcissique. La personne atteinte du trouble de la personnalité narcissique est bien souvent une personne séduisante, sympathique, avec beaucoup de charme.

Malheureusement, cette face recèle une toute autre personnalité auquelle on ne vous conseille pas de vous frotter!  Malgré ses comportement toxiques, le pervers narcissique est rarement conscient du mal qu’il provoque. Par contre, il connaît très bien l’influence qu’il exerce!

Il est également important de prendre en compte que le pervers narcissique n’exploite pas seulement ses talents de “vampire” dans la relation de couple. Ce genre de manipulateur peut être votre conjoint(e), mais aussi un(e) patron(ne), une collègue, un(e) ami(e). Bref, n’importe qui dans vos relations!

Le pervers narcissique/manipulateur :

  • Se nourrit de nos émotions
  • Peut être violent verbalement et physiquement
  • Tente d’isoler sa victime pour mieux régner
  • N’a aucune empathie
  • Entretient une communication floue et difficile à suivre
  • Change très souvent d’opinion
  • Raconte des mensonges
  • Éprouve et démontre de la jalousie ou de l’envie
  • Est incapable de reconnaître ses torts ou d’assumer la responsabilité de ses actes
  • Recherche constamment la validation des autres
  • Se déresponsabilise en utilisant de fausses bonnes excuses pour justifier ses actes.
  • A beaucoup de difficulté à accueillir la critique

Coaching Amoureux avec Marie, 20 ans d’expérience!

5,0

Etoile avis

(avis)

Séance GRATUITE 30 Minutes

D’ou vient le narcissisme?

Il n’y a pas vraiment d’étude qui permet de comprendre avec certitude la génèse du narcissisme. Toutefois, je trouve la piste de Christopher Lasch (essayiste) est intéressante. Selon lui, la personnalité narcissique se développe chez les gamins dont les parents sont désengagés affectivement, mais en même temps s’occupent constamment du gosse comme d’un prince.

Dans les années 70 aux US, beaucoup d’experts se sont mis à donner tout un tas de conseils aux gens pour éduquer leurs enfants de sorte qu’ils ne deviennent pas déviants ; des parents ont alors suivis ces conseils et ont élevé leurs gamins de façon non-spontanée et complètement pilotée au gré des recommandations des experts. Suite à ça , les psys ont commencé à relever l’apparition du narcissisme pathologique. Le narcissique serait donc, selon lui, le fruit de l’éducation désengagée d’un enfant roi. Mais aucune étude à ce jour ne permet de le confirmer.

 

Quels sont les signes que vous êtes victime d’un pervers narcissique :

victime pervers narcissique

La personne victime:

  • Se fait critiquer sans cesse
  • S’isole de plus en plus
  • Ressent de la culpabilité
  • Se sent dévalorisée
  • Ne se sent plus elle-même
  • Sent qu’elle doit faire attention à tout ce qu’elle dit et fait pour ne pas contrarier l’autre

 

Comment affronter ou déstabiliser le pervers narcissique

Toutes les personnalités narcissiques ne le sont pas au même degré. En réalité, les personnalités narcissiques les plus destructrices sont rares. Il ne faut pas se fier aux apparences car les plus destructeurs sont souvent les plus timides. Elles ne représentent que 0,6 % de la population*. Il est  donc important d’ajuster notre comportement selon le niveau d’intensité de narcissime de la personne. De plus, l’emjeu sera différent selon qu’il s’agit d’un collègue, d’un ami, d’un enfant ou d’un conjoint.  Dans les deux premiers cas, on peut simplement s’éloigner ou appliquer quelques conseils pour mieux gérer ou prévenir les situations difficiles qui peuvent arriver. Pour les deux derniers par contre, il y a les sentiments qui entrent en jeu. Dans tous les cas, voici quelques conseils que je peux vous donner:

Apprenez à bien connaître le cycle d’abus et à anticiper ses réactions

Le cycle de la violence narcissique comprend 4 phases : se sentir menacé, abuser des autres, devenir la victime et se sentir fort. Étudier la personne et comprendre les situations qui déclenchent chaque étape permet de les anticiper et de les éviter. Cela ne veut pas dire que tout va s’améliorer du jour au lendemain, mais cela vous aidera à voir les choses avec plus de recul.

Restez positif

Certains jours, il peut être plus difficile que d’autres de rester positif en vivant aux côtés d’un narcissique. Mais en allant puiser dans les bons souvenirs et les bons actes qu’il a  commis, on peut cultiver l’enthousiasme. Remplacez chaque sentiment de frustration  qui vous envahit par une déclaration positive. Et quand la situation devient trop difficile, entourez-vous de gens positifs.

Soyez spécifiques dans vos propos

Soez spécifique dans vos propos, qu’il s’agisse de commentaires positifs ou négatifs. Cela permet d’éviter que la personne retourne plus tard votre propre commentaire contre vous, quand  l’occasion se présentera.Le but n’est pas de l’humilier  ou de le forcer à changer. Faites plus un constat bien précis qu’une critique vague. Cela doit être bien clair que vous faites référence au comportement et non à la personne elle-même.

Apprenez à dire non

Même si le narcissique peut vite être offensé si on est en désaccord avec lui, il faut apprendre à lui dire non et à vous imposer. C’est en établissant des limites que vous parviendrez à vous faire respecter. Par contre, veillez à garder un ton neutre et détaché. Ne cherchez surtout pas à vous disputer avec et pire ne haussez jamais le ton.  Il ne faut pas divulguer ses intentions ou pensées, sans quoi le narcissique trouvera toujours le moyen de retourner les choses contre vous.  Il faut juste agir et se concentrer sur les faits. Cela exige une grande maîtrise de soi, mais dites-vous que rien ne déstabilise plus un manipulateur qu’une réaction calme et passible. S’il sent qu’il n’a pas de contrôle ou qu’il ne vous atteint pas, il rebrousera chemin.

Ne soyez pas trop directif

La personnalité narcissique perçoit souvent ses relations comme un rapport de force. Conséquemment, il est important d’exprimer des attentes plutôt que de donner des directives. N’entrez pas dans la contradiction ou la critique directe. Allez-y avec de la douceur. Parfois vous n’avez pas besoin de le dire vous-même. Vous pouvez l’amener au fil de la discussion à faire lui-même la proposition de s’améliorer ou de faire mieux.

 

Gardez des preuves à l’appui

Comme le pervers narcissique n’est pas toujours conscient de l’impact de son comportement, il est parfois efficace de le lui montrer… preuve à l’appui. Faites-le uniquement dans le but de l’amener à réfléchir à ses actes. Mais ne vous attendez pas à des excuses sincères. Pour u n narcissique, avouer ses torts serait comme un aveu de faiblesse, ou une sorte de soumission. Il vous demandera difficilement pardon, tout au plus il dira: “Je m’excuse”, formulation qui signifie qu’il se présente des excuses à lui-même.

Il faut choisir le bon moment pour discuter des points délicats. Le meilleur moment c’est après une situation dans laquelle son ego a été brisé  (maladie, perte d’emploi, …). C’est le moment idéal pour lui expliquer les conséquences de ses actes non seulement sur les autres, mais sur lui-même.

Répondez aux attaques sans vous justifier

Le   narcissique peut avoir des réactions démesurées quand ses besoins ne sont pas comblés. Crises de pleurs ou de colère sont des moyens qu’il peut parfois utiliser pour vous amener à vous excuser. Cependant, quand vous savez que vous n’êtes pas dans le tort,  ÉVITEZ DE VOUS JUSTIFIER! Le pervers narcissique a tendance à rejeter les torts sur l’autre et à exceller dans ce domaine. Même s’il a été le premier à hausser le ton, il vous accusera d’avoir commencé.

Difficile de résister à l’envie de se défendre. Oubliez les réponses telles que « mais je n’y suis pour rien, ça n’est pas vrai, tu mens… ». Le pervers narcissique se fiche de la vérité. Ce qu’il veut c’est vous confronter et vous rabaisser! Il faut donc s’en tenir à des affirmations sans tomber dans le débat et parler le moins possible.

Ne dévoilez pas vos émotions

Certains narcissiques éveillent volontairement les émotions douloureuses de leur partenaire. Plus vous exposez vos émotions, plus vous vous montrez vulnérable, plus ils exerceront leur domination sur vous. Le pouvoir notamment de peser sur les bons boutons pour vous affaiblir davantage et la satisfaction de se sentir plus fort que vous. De la même façon ne recherchez pas désespérément son empathie.

La plupart des narcissiques ne sont pas capables de ressentir ou de comprendre le sentiment d’empathie même s’ils s’attendent à de la sympathie de la part de vous pour eux-même. Si vous  confiez vos tourments à un narcissique, il risque de ramener la conversation à lui. Vous risquez de vous sentir dévalorisée et déçue. Lorsque vous avez de compassion , tournez-vous vers une autre personne que le narcissique.

Restez insensible à ses remarques déplaisantes

Quand le narcissique vous rabaisse par ses paroles, il ne faut pas prendre ses critiques trop à cœur. Observez la situation comme s’il s’agissait d’un spectacle, pas de la réalité. Vous savez qu’il vous considèrera toujours comme étant inférieure. Mais souvenez-vous que c’est sa perception à lui, et elle est liée à des douleurs narcissiques qu’il essaie de transférer sur vous.  Au lieu de laisser ses critiques affecter votre estime de soi, rechercher votre estime de soi ailleurs.

Travaillez sur votre estime personnelle

Vivre avec une personne souffrant des troubles de la personnalité narcissique est une épreuve difficile qui atteint directement votre estime personnelle. Le piège serait de laisser cette personne vous amener à vous détester vous-même. Vous avez le droit aussi au bonheur et a une vie de couple / famille épanouie.Vous méritez bien mieux qu’une personne qui vous ment, vous attaque et tente par tous les moyens de vous rabaisser.

Un travail sur votre comportement et votre confiance en vous visant à apprendre à poser des limites, à devenir ami avec vous-même, en quelque sorte, peut aider à ne pas retomber dans le piège. Et si vous avez êtes déjà au plus bas, je veux vous encourager et vous dire qu’il n’est pas trop tard pour remonter la pente et prendre soin de vous.

N’essayez pas de gérer cette situation seul

Bien sûr tous ces éléments ne sont que des conseils qui peuvent vous aider à tenir sur le court terme. La réalité est que vous n’avez pas à tout prendre sur vous et à marcher sur des oeufs tout le temps. Comme vous pouvez l’imaginez vous risquez d’exploser ou d’en tomber malade. Même si vous aimez la personne et que vous voulez l’aider, sachez que vous devez aussi penser à vous et ne pas hésiter à demander de l’aide.

En couple avec un pervers narcissique

Si vous êtes malheureusement en couple avec une personnalité narcissique et que vous n’arrivez pas à vous en sortir, entourez-vous! L’entourage est déterminant dans ces circonstances. il vous permettra de retrouver un équilibre et de trouver la force de vous en sortir! Parfois l’entourage ne peut pas vous comprendre parce qu’ils minimisent la situation. Malgré tout, ne vous refermez pas sur vous, osez demander de l’aide extérieure. En cas de violence physique et émotionnelle, il est très important de vous protéger d’abord, vous et vos proches s’ils sont touchés.

Parfois, la seule solution à terme est de s’éloigner de la personne narcissique, c’est-a-dire de se séparer afin de pouvoir se reconstruire. Que vous soyez ou non déjà arrivé à cette phase de la séparation, je suis là  pour vous. Je suis disponible pour vous apporter le soutien nécessaire face à une telle situation et vous aider si vous avez  juste besoin de restaurer votre confiance en soi.  Je vous invite à faire l’essai d’une séance gratuite pour commencer.

Marie, coaching de relations amoureuses depuis 2004 à Montréal, Québec, 514-442-4210 ou contactez-moi via mon formulaire

 

Partager

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>