Blogue

Comment Donner de l'Amour pour Mieux en Recevoir

Comment donner de l’amour pour mieux en recevoir

15/09/2021 - Relations amoureuses

L’amour, c’est beau et c’est sans doute ce qui  vous amène ici! Donner de l’amour et en recevoir font partie des attentes réciproques dans une relation, qu’elle soit amoureuse, amicale, familiale ou autre. La notion de réciprocité en amour implique que l’on doit donner  de l’amour pour pouvoir se faire aimer en retour. Et pourtant, ce n’est pas toujours une simple affaire.  Pourquoi? C’est simple! On ne sait pas toujours comment donner de l’amour.

Dans quelle limite doit-on aimer? Faut-il tout donner? Est-ce normal de se sentir plus impliqué que l’autre? Comment exprimer son amour au quotidien sans étouffer ou faire fuir l’autre? Comment montrer qu’on aime quand on est timide? Aujourd’hui je vais tenter de répondre à toutes ces questions afin que vous puissiez adopter la bonne attitude face à l’amour.

Faut-il donner de l’amour sans limites?

Avec l’âge, on vit des expériences et on apprend qu’aimer une personne n’est pas sans risque. Le risque de se faire flouer, le risque d’aimer la mauvaise personne et d’en souffrir. Et après une déception amoureuse, on peut avoir peur de souffrir à nouveau et cesser de croire en l’amour réciproque. Mais ce n’est pas parce que le risque de souffrir existe qu’on doit s’interdire d’aimer! Rien que le fait de ressentir de l’amour a un impact positif sur la santé. Et le fait de se sentir aimés nous rend plus confiants, épanouis et joyeux!

Donner de l’amour ne signifie pas que vous devez tout accepter au nom de l’amour. L’amour commence par soi-même, ce qui signifie que votre épanouissement  est primordial. Mais, je ne vais pas vous mentir. Il est quasiment certain qu’en donnant de l’amour, vous allez vous heurter à certains obstacles: il faut être prêt à faire quelques efforts et à vivre des chicanes et des épreuves inévitables à l’occasion. Elles font partie de la vie!

 

Est-ce normal de s’impliquer plus que l’autre?

Il est courant que dans un couple, l’un des partenaires se plaigne du manque d’implication de l’autre. Si vous avez le sentiment d’être le seul gardien du couple, cela  finira tôt ou tard par peser lourd sur vos épaules. Il y a trois situations qui peuvent engendrer un tel sentiment. N’hésitez pas à me dire en commentaire où vous vous situez par rapport à cela.

Situation 1: Votre partenaire a une personnalité très différente de la vôtre

Cela peut être frustrant si votre chum ou blonde est naturellement plus timide que vous. Puisque la personne ne peut pas toujours deviner ce que vous pensez, il est préférable de lui expliquer clairement vos attentes.  Il se pourrait également que ce qui est important pour vous le soit moins pour elle et vice-versa. Vous vous attendez à ce qu’elle anticipe vos besoins, mais ce n’est pas le cas. Et parfois, votre partenaire essaie de vous aider, mais ne sait simplement pas comment faire. L’idéal est donc de lui signifier clairement ce qui vous plaît ou pas. Une bonne communication permettra d’éviter un bon nombre de malentendus.

Situation 2: Vous avez des attentes démesurées vis-à-vis de l’autre

C’est le cas, par exemple, chez les personnes qui manquent d’estime de soi.  L’erreur quand on vit avec des insécurités émotionnelles, c’est d’attendre de l’autre qu’il les comble. L’autre n’est pas responsable de votre bonheur. C’est d’abord à vous de faire un travail sur vous pour combler vos manques et vos insécurités. Il est normal d’avoir des attentes vis-à-vis de la personne que l’on aime. Mais le problème, c’est quand ces attentes conditionnent  votre bonheur. Si vous pensez être concerné, la première des choses à faire est de travailler votre confiance en soi. Vous ne devez plus attendre après un homme pour être heureuse.

Situation 3: Vous en faites trop

Cela arrive quand vous mettez l’être aimé sur un piédestal.  La peur que la personne ne vous aime plus vous pousse à tous les excès. Il est important de trouver un juste équilibre afin de sortir de la dépendance affective. Si vous en faites trop,  il se peut que votre partenaire vous considère comme acquis(e). Et c’est la raison pour laquelle il  ne ressent pas le besoin de faire les efforts nécessaires. Comme dans toutes choses, vous devez éviter les excès et penser aussi à vous.

Conseils Gratuits pour ta vie amoureuse avec Marie: 18 ans d’expérience!

5,0

Etoile avis

(avis)

Séance GRATUITE 30 Minutes

Comment exprimer son amour au quotidien sans étouffer ou faire fuir l’autre? 

Pour donner de l’amour au quotidien sans étouffer ni faire fuir, il faut apprendre à bien connaître l’autre. Ce que la personne aime, ce qu’elle déteste, ses traits de personnalité. Ce qui la rend heureuse. Cela vous permettra de mieux choisir les bons mots, le bon moment et la bonne façon de communiquer ensemble. 

Il faut être à l’écoute des besoins de l’autre et de ce qui compte le plus: on peut ensuite exprimer son amour avec les mots, les petits gestes d’attention (cadeaux, surprises…), la présence et l’écoute active, les caresses, etc. Dans le même temps, il ne faut pas seulement se focaliser sur le bien-être et la satisfaction de l’autre. Il ne faut pas hésiter à faire connaître vos besoins, vos attentes, vos opinions et ce qui compte pour vous. Une autre façon de donner de l’amour est de faire confiance à l‘autre en lui laissant une part de liberté. Votre partenaire a le droit de dire non, d’avoir ses propres amis, ses passions, ses projets et ses rêves personnels.

Finalement, pour donner de l’amour et en recevoir en retour,  tout un processus est à mettre en place. Si vous pensez que je peux vous aider, je vous invite  à essayer ma séance gratuite de 30 minutes. Je vous partagerai des outils afin d’être plus épanoui et autonome dans vos relations. À très bientôt.

Marie-France, votre coach pour donner et recevoir de l’amour !

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>