Blogue

celibataire-noel-montreal

Célibataire à Noël?

Publié le 9 décembre 2014 à 11h24 dans Célibataire Montréal | par Marie-France Archibald

Avec la statistique que plus d’une personne sur trois est célibataire à Noël, on peut affirmer que nous sommes en pleine révolution du célibat à deux. Au diable l’engagement, fini les compromis, juste le bon côté des choses, rien d’autre! Il y a des soirées pour vous si vous êtes célibataire à Noël à Montréal, avec aucun compte à rendre à personne, et comme dit la chanson : « … Et une célibataire de temps en temps! » Ils en ont marre de la routine de l’épicerie, des réprimandes de vêtements qui traînent, de la vaisselle pas faite, de l’heure tardive de rentrée et du fait d’être moins bricoleurs que le beau-père ou moins cuisinières que la belle-mère!

Dans cette société d’amour jetable, rappelez-vous ceci pendant qu’il en est encore temps, si vous voulez vous aider à ne plus rester célibataire… Le bonheur que vous éprouverez en consacrant vos sentiments auprès de la personne que vous avez choisie sera centuplé à côté de celui de votre baise courte durée qui vous poursuivra toute votre vie, dans les coins les plus sombres. On peut cacher beaucoup de choses à beaucoup de monde, mais jamais à soi-même!

Depuis quelques années, avec la mode des relations courte durée, les rencontres par Internet décevantes et tous les produits marketing adressés vers ces androïdes insatiables de séduction, on perd la valeur de ce qu’on appele « Le couple ». Je m’inquiète non seulement de l’avenir des couples, mais de l’effondrement des vraies valeures entières.  L’égocentricité, ça fait son temps, l’humain est une machine qui veut partager. Même les pires criminels ont un petit cœur d’enfant enfoui au fond d’eux. L’humain vient au monde fondamentalement bon, et il est terni par une société, mais le naturel revient toujours au galop!

Dans la perspective où Karl Marx aurait dit vrai à propos que dans la vie, tout était économique, il faudrait alors même se questionner à savoir si tout cela n’était pas une grosse magouille gouvernementale. Car plus il y a de séparations, plus l’économie fonctionne bien. Pensez-y, plus de loyers en demande donc plus de projet de condos, plus de séparations donc plus de frais d’avocats et de visites chez Brault & Martineau, etc. Tout aujourd’hui facilite la vie en célibataire et même pire encore, certaines idéologies d’indépendance chez les jeunes sont valorisées. Adieu les modèles sociaux et familiaux!  La construction d’une vie affective durable est à mon avis, une  finalité au bonheur et au maintien d’une civilisation porteuse de valeurs humaines : pour connaître votre véritable destinée, il vous suffit de répondre à une question fort simple. La voici : « Comment imaginez-vous votre plus beaux temps des fêtes même si vous êtes célibataire à Noël, le 24 décembre au soir? »

Si vous voulez faire l’essai d’une consultation gratuite de coaching amoureux, c’est sur ce lien de mon site.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>